L’EMOI PHOTOGRAPHIQUE


6e édition du festival photographique d’Angoulème
du 24 mars au 29 avril 2018

— • —

« LE CORPS DANS TOUS SES ÉTATS »

L’Emoi Photographique est un festival se déroulant à Angoulême et sa grande agglomération en Charente, 2018 est sa sixième édition.
Il veut donner à voir par l’intermédiaire de l’exposition un panorama large de la pratique photographique, pour cette raison :
* Les photographes sont issus d’un appel à candidature.
* au moins l’un des travaux exposés aura été réalisé à partir d’un procédé ancien afin de faire découvrir au public des pratiques alternatives et ce qu’elles permettent.
* chaque année, les organisateurs invitent jusqu’à cinq photographes d’un dont au moins est local et un autre africain, car pour l’association éponyme organisatrice de l’événement, d’une part « Le Festival offre une vitrine aux photographes africains, une ouverture et un échange, et d’autre part, l’Afrique est le lien fédérateur des membres de l’association. ».
Thème, Exposants 
Le thème de cette année est « le corps dans tous ses états » il est décliné par 28 exposants qui se partagent 13 lieux et 28 expositions du 24 mars au 29 avril 2018.
* Une invitée d’honneur : ORLAN dont les self-hybridations seront exposées au Musée d’Angoulême.
* Quatre invités : Gérard Chauvin artiste associée Lanah Shaï avec « Screen Clothes »,
Joana Choumali avec « Taille-Fine »,
Yann Calvez avec « Caryatides »,
L’Atelier artistique de la Maison d’arrêt d’Angoulême avec « Échos d’ici, reflets d’ailleurs ».
* Vingt trois photographes retenus par les organisateurs suite aux travaux fournis lors de l’appel à candidature
Alain Gillet, Arthy Mad, Céline Bataille, Charles Bonnefond, Clarisse Rebotier, Daniel Nassoy, Dominique Wildermann, Dorothée Machabert, Francine Couvret, Gérard Staron Gisèle Didi, Hervé Cortinat, Jasmine Durand, Jean-François For, Julie Poncet, Juliette Berny, Justine Darmon, Ludovic Florent, Philippe Leroy et Candice Labrousse, Samuel Hense, Sébastien Barthel, Stéphane Le Garff, Shingi Nagabe.

Laisser un commentaire